Peut-on changer ça dans la communauté LGBTQ+ en 2019?

5
JIMMY MAILLOUX COMMUNAUTÉ LGBTQ+

Déjà en 2019! Même si parfois, je remets en question le fait qu’on soit en 2019 avec certaines réalités… J’avais envie d’aborder quelques pistes d’amélioration pour la communauté LGBTQ+ en 2019. Il y en a plusieurs, donc n’hésite pas à ajouter des éléments en commentaire.

À lire aussi: Hypocrisie et inégalité

Se rapprocher d’un monde, où tu peux être toi-même

Nous avons beaucoup avancé, mais il reste qu’on n’a pas tous ce sentiment de pouvoir être qui nous sommes ouvertement. Je pense qu’on s’ouvre sur de nouvelles identifications et encore une fois, on est un peu apeuré. Il y a toujours cette forte réaction envers la différence… Peur du rejet et bien d’autres éléments empêchant le plein épanouissement. L’humain est freiné et insécure face à l’inconnu, alors il faut continuer de parler des différents identifications et orientations sexuelles. Tout n’est pas noir ou blanc dans la vie, mais il y a plusieurs nuances de gris. On mérite de pouvoir s’identifier à quelque chose nous représentant et d’arrêter de vivre dans la peur à cause des autres.

Lien vers un article sur les différentes identifications sexuelle: https://www.nytimes.com/2018/06/21/style/lgbtq-gender-language.html

Être honnête… 

Je suis en couple, depuis déjà longtemps même s’il y a eu des périodes de pauses… Par ailleurs, j’entends souvent mes amis me dire qu’il n’y a personne qui veut être en couple. Plusieurs me disent la même chose… Je sais que cette ‘’problématique’’ n’est pas typique dans les couples arc-en-ciel, mais est-ce qu’on n’a pas peur de l’engagement? Qu’est-ce qui freine tout-le-monde? Pour certain, j’ai l’impression qu’on vit que pour ça et je respecte ça, mais ça peut faire peur à certaine personne. Faut-il des nouvelles applications mieux adaptées aux besoins? Personnellement, je pense qu’on peut trouver l’amour et souvent quand on ne s’y attend pas. Le conte de fée n’existe peut-être pas, mais tu peux trouver quelqu’un avec qui tu peux être heureux et vous apporter du bonheur réciproquement. Dans toute relation, il y a des compromis à faire! J’espère juste que ces personnes pourront trouver l’amour en 2019!

Mieux représenter la communauté 

Je trouve ça triste que plusieurs ne sentent pas qu’ils appartiennent à la communauté, car ils ne se sentent pas représentés. J’entends souvent des gens dire qu’on ne voit pas suffisamment de personne « simple » faisant partie des fêtes et tout. Je pense qu’il y a déjà un effort de plus en plus pour inclure les différents types de vécu. Par exemple, dans mon émission dont je parle beaucoup trop sur mon blogue, Queer Eye, il y a quand même différents types de persona. Je trouve que c’est un point vraiment positif, car cela permet de mieux s’identifier à certaines personnes. J’adore la diversité de la communauté, mais j’aimerais que tout le monde puisse se sentir à sa place dans les moments de fête et autre.

La discrimination en 2019, non merci

La communauté LGBTQ+ est reconnue comme étant très accueillante, mais il reste toujours tellement de discrimination. Les personnes plus efféminées, ayant des formes, sur les questions d’identités et bien d’autres types de personne sont discriminer au sein de la communauté. On se fait discriminer suffisamment dans la société, il faut rester solidaire entre nous! Tu as le droit à tes préférences, mais tout de suite fermer les yeux sur l’ensemble d’une personne pour un élément est un manque d’ouverture, selon-moi… Tout le monde à sa place et arrêtons de nous discriminer entre nous.

C’était quatre éléments que j’avais envie d’aborder… Il y a tellement beaucoup d’enjeux et je ne les connais pas tous, mais je t’encourage à me laisser en commentaire, des trucs que tu aimerais améliorer et si tu n’es pas d’accord avec certains de mes points, n’hésite pas à en discuter avec moi. Je te souhaite une belle année 2019 et plein d’amour ??

5 Commentaires

  1. Tu soulèves tellement un bon point quand tu parles de discrimination à l’intérieur de la communauté. Je suis entièrement d’accord. La communauté LGBTQ+ est en quelque sorte une mini-société dans la grande société… Il faut donc (malheureusement) s’attendre à y retrouver les mêmes problématiques. Discrimination, intimidation et tout le tra la la…

    Le plus poignant dans tout ça, c’est qu’on a tellement été opprimé et c’est difficile de concevoir qu’on puisse reproduire nous mêmes (les LGBTQ+), toutes ces atrocités entre nous. C’est triste.

    D’où l’importance de texte comme le tiens. C’est très bien dit. Je partage avec plaisir.

  2. Je trouve qu’il faut éléminer les stériotypes de ce que c’est un gai dans les médias pour affronter contre cette sense d’appartenance. Quand quelqu’un te vient te dire que tu ne ressemble pas gai, c’est là tu sais qu’il y a un catégorisation des gens. Why not just be humain. Je sais si ces stériotypes étaient à un minimum, plein de gens se setirer plus fluides et ça leurs dérangera moins de sortir avec un gars ou une fille pour se sentir moins jugé.

    • Effectivement, les médias ont un grand impact sur les différentes images de la société. Je pense qu’on avance tranquillement de ce côté, mais on peut toujours faire mieux! Je pense que les prochaines générations vont beaucoup changer les choses de ce côté ou du moins j’espère…

  3. Malheureusement, je crois que tout regroupement de personnes finit toujours par reproduire les mêmes conneries que la société en général, même quand le regroupement se veut sympa avec toutes les bonnes intentions du monde. Juste deux exemples.

    Dans les assos, humanitaire ou autres, au début c’est trop cool avec un beau projet et une super vision de la vie, et puis finissent par s’installer hiérarchies et instinct de troupeau qui mènent souvent à la perte du sens même de l’asso.

    Ou les enfants. C’est super sympa un enfant, ça rigole, c’est pas méchant, ça n’a pas vraiment encore le concept du bien et du mal. Pourtant quand on regarde à l’école toutes les insultes discriminations et violence, on se dit ce n’est pas possible. Là aussi c’est une sorte d’instinct de troupeau.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez écrire votre commentaire
S'il te plaît, laisse ton prénom